Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE NETTOYAGE DES OREILLES

LE NETTOYAGE DES OREILLES

Pour préserver l’intégrité du tympan, le nettoyage du conduit auditif obéit à certaines règles.

Faut-il utiliser un coton-tige ? Tous les jours ou une fois par semaine ? On se pose encore des questions pour un geste d’hygiène du quotidien banal.

Nous aimons avoir nos oreilles propres, alors tous les moyens sont bons à commencer par le coton-tige qui n'est vraiment pas du goût des ORL. Mal utilisés les bâtonnets de coton favorisent la création de bouchons de cérumen, ce liquide jaune disgracieux qui s'aventure parfois aux confins du conduit auditif. Mais il n'y a rien de sale car le cérumen est au contraire synonyme de propreté. Attention donc à l'excès de nettoyage car le conduit auditif pourrait ainsi s'assécher et s'irriter plus facilement.

Ce qui coule de l’oreille, le cérumen, est un mélange de corps gras, de minéraux naturellement produits par des glandes situées au premier tiers du conduit auditif, et de poussière,

Ce cérumen est utile : il lubrifie le conduit, le protège et le débarrasse de ses impuretés, puis il est censé s’évacuer de lui-même sans aucune aide extérieure. Un système autonettoyant qui laisse parfois des miettes de cire disgracieuses. On les retire selon son propre rythme de sécrétion de cérumen, mais pas plus d’une fois par semaine.

Comment nettoyer les oreilles de l’enfant ?

Il faut balayer l’excédent de cérumen avec un mouchoir en papier et le petit doigt, par un mouvement de l’intérieur vers l’extérieur et en se limitant au pavillon et à la conque (la partie en forme de coquillage où débute le conduit).

Le conduit des enfants est court et rectiligne ; le tympan, une fine membrane ultra-fragile, est très exposé. On oublie donc tous les bâtonnets d’oreille, même spécial bébé, qui peuvent emporter le cérumen dans le mauvais sens. Ils risquent de le pousser plus loin vers le tympan où il n’a alors plus aucune chance de sortir spontanément.

S’agissant de l'adulte ?

Idéalement, on procède de la même façon que pour les enfants.

Pour ceux qui ne peuvent pas se passer de coton-tige : utiliser un bâtonnet de coton serré, qui ne peluche pas. Il convient de le poser à l’entrée du conduit, sans l’enfoncer puis ôter le cérumen d’un mouvement doux de l’intérieur vers l’extérieur.

En cas de grosse “production” de cérumen : vaporiser un spray qui envoie au fond du conduit des gouttelettes de tensio-actifs. Ceux-ci fragmentent et solubilisent les amas de cérumen, favorisant leur élimination physiologique. A faire 3 à 4 soirs consécutifs.

Un massage pour soigner un bouchon de cérumen

Pour soigner un bouchon bloqué dans le canal auditif, il est nécessaire d’effectuer un massage dans la partie arrière de l’oreille, en tirant les oreilles dans toutes les directions et en ouvrant et fermant la bouche en même temps.

Le peroxyde d’hydrogène

Le peroxyde d’hydrogène ou eau oxygénée est très recommandé pour soulager la douleur et éliminer l’accumulation excessive de cérumen. Pour ce faire, il vous faut remplir un verre d’eau tiède à moitié, puis lui rajouter de l’eau oxygénée pour l’autre moitié et verser le tout dans un compte-gouttes. Couchez-vous ensuite sur le côté, versez ces gouttes dans l’oreille et laissez agir pendant 5 minutes, puis tournez-vous afin que ce liquide puisse sortir de votre oreille. Rincez l’oreille concernée avec de l’eau tiède pour terminer.

L’huile d’olive

Suivez le même processus cité plus haut, en utilisant de l’huile d’olive tiède. Laissez agir pendant un quart d’heure, puis répétez l’opération 3 fois par jour durant 3 ou 4 jours.

Par irrigation

Vous pouvez vous procurer des seringues spéciales pour effectuer un lavage des oreilles : cette opération se fait à l’eau tiède pour bien correspondre à la température du corps, et vous devez bien sécher les oreilles une fois l’irrigation terminée.

Quelques précautions

· Ne jamais introduire n’importe quel objet dans l’oreille sous peine de voir votre état empirer, puisque cela pourrait pousser encore plus le bouchon au fond de l’oreille.

· Ne jamais avoir recours à ces méthodes maison pour soigner vos oreilles si vous avez le tympan perforé, car vous risquez de provoquer de graves complications !

· Vous ne devez pas utiliser d’irrigation sous pression ou faire de lavage trop fréquemment : vous risquez de vous perforer le tympan ou provoquer des infections.

· Ne jamais utiliser ces remèdes sur des enfants de moins de 12 ans : il vaut mieux consulter un spécialiste dans ce cas.

Attention à l'excès de nettoyage

Il faut savoir que le cérumen est là pour protéger l’oreille de la poussière extérieure, des micro-organismes et d’autres corps étrangers qui peuvent entrer par le canal auditif et causer un dysfonctionnement à ce niveau. C’est pour cela qu’il ne faut pas exagérer le lavage de vos oreilles et le faire seulement en cas de nécessité.

Enfin, si vous avez souvent des bouchons, le mieux serait d’aller consulter un ORL, car ce spécialiste est le mieux placé pour diagnostiquer le problème exact de vos oreilles et vous prescrire un traitement adéquat !

Pour entretenir ses oreilles, une solution : la modération. Les ORL préconisent un nettoyage des oreilles une fois tous les 8 à 10 jours, en allant pas plus loin que n'irait le petit doigt (auriculaire). Le coton-tige doit donc être utilisé par parcimonie, limitant son activité en fréquence et en pénétration dans le conduit.