Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les bracelets de chevilles

Les bracelets de chevilles

On peut mettre nos jolies robes, nos shorts, nos jupes et être sexy. Une touche particulière, une jolie chaine aux pieds qu'on voudra arborer fièrement. Très souvent, cette tendance est interprétée de diverse manière...Nous parlons aujourd’hui des bracelets de cheville communément appelé chaine de pied.

Un bracelet de cheville, souvent nommé chaîne de cheville est un bracelet porté à la cheville. Cet article de joaillerie est originaire d'Inde et traditionnellement porté par la gent féminine. En Inde, les bracelets de cheville ornent en général des pieds nus et complètent la parure du pied constituée par les bagues d'orteil. Le bracelet de cheville dans sa forme la plus traditionnelle est en or ou en argent, mais il existe aujourd'hui des bracelets constitués d'autres matériaux - les formes et les matières dépendent exclusivement de la créativité du joaillier. Avec les bagues d'orteil et les boucles d'oreille, le bracelet de cheville fait partie des rares bijoux conçus pour être portés par paire.

Histoire

Des bracelets de cheville en bronze font leur apparition à l'âge du bronze en Europe, et en particulier sur les rives du Danube, dans les régions des Alpes. Une large partie du sud de la France possède des traces de ces pratiques. Ces bracelets font partie de trésors issus de tumulus (autour de 1800 av. J-C) et ont été retrouvés avec d'autres bijoux typiques de cette époque.

Vers la fin du xxe siècle, les bracelets de cheville - sous leur forme traditionnelle ou bien en tant que bijou de fantaisie - deviennent à la mode auxÉtats-Unis.

Les bracelets de cheville au gré des cultures

Asie du Sud :Les femmes Rajasthan portent les bracelets de cheville les plus lourds au monde. Ces derniers sont généralement en argent et sont symbole d'une appartenance à la communauté tribale. Ces femmes les portent également en tant qu'objet de parure dans leur costume traditionnel, mais cela représente surtout la bravoure au sein de la tribu et contre les autres tribus.

En Inde : la mode des bracelets de cheville très lourds s'est éteinte dans les zones urbaines, mais demeure assez présente en milieu rural.

En Hindi et en Panjābījhangheer est le terme correspondant au mot bracelet de cheville, mais signifie également chaîne. Cette chaîne devait traditionnellement être portée par la femme le jour des noces. Certains bracelets de cheville étaient très lourds et il était difficile pour la femme de se mouvoir lorsqu'elle les portait.

Beaucoup plus rarement, les bracelets de cheville ont pu être portés par paire et reliés par une chaîne, afin de limiter les mouvements du porteur. Cette pratique a d'abord été présente en Asie du Sud-Est, où les petits pas étaient considérés comme un idéal de la marche féminine.

Chine : Traditionnellement, les enfants chinois devaient porter des bracelets de cheville afin d’écarter les mauvais esprits et servir de talisman. Devenu récemment un objet de mode.

 Afrique de l'Ouest :

-Parmi les Senoufo, le bracelet de cheville est porté lors des rites initiatiques, les fêtes et funérailles. Ce bracelet en bronze est rigide, et mesure jusqu’à 16 cm de long. Il n’est pas rare d’observer des gravures d’animaux, tels que le saurien ou le crocodile. Ces bracelets sont confectionnés à la cire perdue. Les Senoufo portent également un bracelet de cheville en forme de pirogue, la plupart du temps en laiton. Ce bracelet est porté par les femmes comme par les hommes et sert de d’objet rituel pour les forgerons. Un lézard gravé à l’une des extrémités représente le génie protecteur.

-Les femmes Peulh sont réputés pour être très coquettes et arborent volontiers des braclets de cheville, au même titre que leurs imposantes paires de boucles d’oreille ou leur coiffures très travaillées. Le nombre de bijoux et leur valeur marchande étant directement relié avec la richesse de la famille, il n’est pas rare que les femmes fortunées portent plusieurs anneaux de cheville par jambe, ou bien aussi aux bras. Les métaux varient également, on trouve notamment des bracelets de cheville en aluminium, en argent, en bronze ou enor. Les anneaux de chevilles portés lors de la célébration du mariage sont généralement incurvés en forme de V et peuvent peser relativement lourd (1kg700).

-En wolof, le bracelet de cheville ‘’Lamon tank Khaliss‘’ est un bracelet réservé aux aristocrates.

-Au Niger, les femmes Peulh Bororo du Niger portent également des bracelets de cheville, par deux ou trois. Ces bracelets sont portés pendant l’enfance jusqu’à la naissance du premier enfant.

-Au Burkina Faso, les femmes appartenant à l’ethnie Kassena Ghana reçoivent des bracelets de cheville pour dot. Le bracelet, selon les critères esthétiques et selon sa valeur marchande définit donc le rang social du futur couple. Celui-ci est souvent plus léger que les précédents (300 g) et plus finement travaillé. On observe notamment des motifs torsadés.

Afrique Centrale

-En République démocratique du Congo, les femmes Mongos portent en parure des bracelets de cheville. Ce bracelet, à mi-chemin entre la sphère et le tore, est important dans l’économie du village puisqu’il est utilisé en tant que dot. En effet, le fiancé doit offrir cinq paires de bracelets à sa fiancée avant de pouvoir envisager l’union. Ces bracelets, rigides et forgés, ne portent pas de décoration et peuvent atteindre 1 kg par bracelet.

-Parmi les Fangs, les femmes portent un bracelet imposant, moulé à la terre. Ce bracelet peut atteindre 1,5 kg et présente trois lignes saillantes en guise de décoration. De manière analogue aux traditions Mongo, ce bracelet fait partie intégrante de la dot, mais il peut également être utilisé comme monnaie d’échange lors de troc.

Quelle est la signification de la chaîne de cheville ?

Bien que ce qui précède peut être vrai pour la plupart des gens, il faut noter que dans certains cercles ou modes de vie, le port d’un bracelet à la cheville ne dispose pas de signification importante. Dans l’histoire récente  (30-40 ans en arrière) le port d’un bracelet de cheville a été généralement considéré comme indiquant que la porteuse de ce bijou était «disponible».

Plus récemment, sur une femme moderne et attirante, vous pouvez trouver ce bijou autour d’une cheville, généralement le droit, mais pas toujours, ce qui indique qu’elle est disponible et à la recherche d’un amour ou d’une aventure (même si il y a une bague à son doigt !).

Mais ce ne sont que des exemples et des légendes et bien évidement c’est un bijou à porter si vous l’aimez!

Le port d’un bracelet à la cheville ne dispose pas de signification importante dans certains cercles ou modes de vie. Il a été généralement considéré comme un indicateur, qui voudra parfois dire que la porteuse de ce bijou était «open». De nos jours pour effet de mode, sur une femme moderne et attirante, vous pouvez trouver ce bijou autour d’une cheville.

La plupart du temps, le bracelet de cheville est juste un autre accessoire de beauté pour se sentir plus belle. En résumé nous pouvons porter nos chaînes de cheville quand nous voulons et du côté qui nous plaît le plus, même s'il y a une alliance qui brille à notre doigt...

L'ornement

Les chaînes de cheville sont traditionnellement faites en argent ou en or, mais il en existe également en cuir ou en matériaux moins précieux tels que la matière plastique ou le nylon : à l'instar de nombreux bijoux, la forme et les matériaux utilisés dépendent essentiellement de la créativité du joaillier. En occident, les chaînes de cheville sont principalement portées par les jeunes filles, mais certaines femmes plus âgées en portent également.

Porter la chaîne de cheville à gauche ou à droite ?

Bien que certaines personnes pensent qu’il y a un sens (comme un côté représentant l’hétérosexualité et l’autre le contraire), il n’existe pas de définition commune. Cela signifie simplement que vous choisissez le côté de la la cheville où vous préférez porter le bracelet. Mais la plupart du temps le côté droit représente l’hétérosexualité.

Depuis des années les femmes portent la chaîne de cheville du côté qu’elles veulent, comme le côté le plus confortable et le côte ou la cheville est moins large… Les clichés sur l’homosexualité ou la « fille facile » sont révolus!

Lien entre bracelet de cheville et prostitution

En Ancienne Égypte, le port de bracelets de cheville était l’une des marques de la prostitution. En effet, la fille publique devait se distinguer des femmes chastes en portant des vêtements d’homme. Sa féminité et l’érotisation de sa personne étaient assurés par un soin particulier du corps (pommadeshuilesparfums) et le port de nombreux bijoux, dont les bracelets de cheville. De manière similaire, le «khalkhal» - bracelet de pied - participait directement à l’érotisation du corps.

Au xvie siècle en Orient, la prostitution - y compris la prostitution masculine - utilisait encore les bracelets de cheville comme marqueur.

En conclusion sur les chaînes de cheville et leur signification

Mais bien sûr, parfois, en fait, la plupart du temps, le bracelet de cheville est juste un autre bijou pour se sentir plus belle. En résumé nous pouvons porter nos chaînes de cheville quand nous voulons et du côté qui nous plaît le plus !

 

Les bracelets de chevilles