Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment pimenter sa vie sexuelle

Comment pimenter sa vie sexuelle

En la matière, chaque couple à ses habitudes (fréquence, position...). Mais on s'accordera à dire qu'une sexualité épanouie est l'un des ciments d'une relation. Encore faut-il en prendre soin et préserver la flamme. Votre libido est en panne ? Voilà quelques conseils pour faire repartir la machine.

Ah, le sexe. Moteur des ventes, incontournable des magazines féminins, c'est aussi l'un des ciments du couple. Après tout, quand ça ne va plus sous la couette, c'est qu'il y a de l'eau dans le gaz... Mais comment faire pour retrouver une sexualité épanouissante ?

Attention, on ne parle pas des trois coïts hebdomadaires "réglementaires", comme si, en la matière, il y avait un mode d'emploi infaillible à respecter. En revanche, si vous êtes frustré(e)s et que vous voulez que ça change, il y a quelques petites astuces pour rebooster sa vie sexuelle.

Réapprendre à s'embrasser

Avec X, c'est l'amour fou depuis quatre ans. Oubliés les baisers des débuts qui collaient des papillons dans le ventre, l'échange bucal est devenu une routine et le bisou se colle sans emphase. Dommage ! En plus de stimuler des zones très érogènes (les lèvres et la langue), le baiser digne de ce nom permet la sécrétion de deux hormones, l'ocytocine - surnommée "l'hormone de l'amour" car elle renforcerait le sentiment d'attachement - et l'endorphine, celle du bonheur.

Bien réalisé, il nous met dans tous nos états et augmente l'excitation sexuelle. Idéal pour pimenter des préliminaires un peu plan-plan. Et on se rappelle du même coup pourquoi il/elle nous a fait craquer.

Erotiser son quotidien

Routine oblige, la vie à deux peut plomber une vie sexuelle. La faute à ce corps qu'on connaît par coeur et à toutes ces obligations ("La vaisselle, t'as pensé à faire la vaisselle ? Et le linge ?") qui bouffent le quotidien.

Du coup, on dynamite tout ça. Comment ? En changeant ses habitudes. Certaines vont ainsi tenter de dormir nues. On dit "tenter" car encore faut-il ne pas être frileuses. Sinon, on peut aussi réveiller le désir en se promenant nue alors que l'autre ne s'y attendait pas. L'effet de surprise a souvent du bon, vous verrez.

Revoir son attirail

Rien de trivial ici, on parle de la lingerie. La culotte en coton, c'est pratique, mais pour séduire, on a vu mieux. Idem pour monsieur, le slip, c'est seyant, mais pas forcément sexy. Bref, on s'offre une virée shopping commune histoire de raviver son dressing.

Préserver le mystère

Au début, on n'osait pas se montrer démaquillée. Et puis les années ont passées et voilà qu'aujourd'hui, on rase ses jambes devant lui. La complicité, ça a du bon, mais pour raviver la flamme, on a vu mieux. Donc on ferme la porte (ça marche pour lui aussi) et on essaye de maintenir un semblant de jardin secret, pour ne pas tout désacraliser.

On se motive

Le sexe n'est pas un sport (même si c'est très bon pour la santé) mais parfois, on a tout simplement la flemme. S'il n'est pas question de se forcer, bien sûr, accorder du temps à sa vie sexuelle, c'est une des clefs.

Parce que l'appétit vient en mangeant, plus on s'y met, plus on en a envie. Du coup, on a de bonnes raisons de mettre le reste sur pause et de filer sous la couette.

Un petit coup, vite fait bien fait

Parfois, on a envie de la totale, de préliminaires qui n'en finissent plus et de sexe qui dure toute la nuit (enfin, un bout de la nuit). Et d'autres fois, un rapport rapidos, ça a du bon aussi. Parce que c'est excitant et souvent inapproprié (on est attendu quelque part, les invités arrivent), cela renforce la complicité et la confiance en soi. Alors on n'hésite pas.

On revoit ses positions

Celle du missionnaire, on maîtrise, la levrette aussi, le 69 c'est ok... Mais souvent, on se contente de la formule habituelle et basta. Pourtant, changer de position ou de lieu, ça a du bon. Si on s'accordera à dire que le lit est une valeur sûre (et bien plus confortable que la moquette qui brûle le dos), le faire dans un endroit un peu plus insolite, ça a du bon aussi. Le but : casser sa routine (sans se casser le dos, hein).

Stimuler son imaginaire

Pendant l'acte, nos pensées s'égarent. Nul besoin de dire que se réciter la liste des courses n'a rien d'aphrodisiaque (sauf fétichisme particulier). En revanche, on peut utiliser cet imaginaire et nos fantasmes pour atteindre l'orgasme.

Comment ? En imaginant des situations qui nous excitent. Non, on ne trompe pas notre partenaire, on booste simplement le rapport pour toucher au plaisir. L'important, c'est de se faire du bien, non ?

On prend le temps

On ne parle pas là de la "performance" mais du temps accordé à sa vie sexuelle. Car entre le travail, le stress, les obligations et les enfants (pour ceux qui sont concernés), on réserve rarement un créneau pour le sexe.

Alors cette fois, on coupe le téléphone, on étend la télé, on allume les bougies et on met de la musique et on s'accorde une pause bien-être. Parce que le sexe, c'est aussi et surtout ça.